jeudi 5 juillet 2012

La douceur de vivre de Marie-Galante

Marie-Galante

Le soleil n'étant toujours pas décidé à réapparaître, je continue mes rétrospectives de voyages. Aujourd'hui, je vous propose un aller-retour express aux Antilles et plus particulièrement à Marie-Galante.

J'ai eu la chance d'aller plusieurs fois en Guadeloupe et si il y a un endroit qui me plaît particulièrement, c'est l'île de Marie-Galante. Située à 45 minutes de bateau de la Guadeloupe, cette île a su préserver son caractère sauvage et authentique.

L'île de Marie Galante est assez étendue, le mieux est de louer une voiture pour faire le tour de l'île et en découvrir toutes les facettes. La canne à sucre y est reine et de nombreuses sucreries et distilleries jalonnent l'île dont celle qui produit le fameux rhum du Père Labat. Cette culture de la canne à sucre a valu à Marie Galante le surnom de "l'île aux cent moulins". Et effectivement, on a croisé sur notre route des dizaines de moulins, en ruine ou restaurés et d'anciennes sucreries.

Marie-Galante- ancienne sucrerie
Marie-Galante- moulin
Marie-Galante- moulin
Marie-Galante- moulin
Marie-Galante- moulin
Marie-Galante- ancienne sucrerie

Mais Marie-Galante, c'est aussi des plages désertes et magnifiques de surcroit. C'est un vrai bonheur que cette impression d'être seul au monde. Les jolies maison créoles apportent de la couleur aux ruelles des bourgs.

Marie-Galante
Marie-Galante
Marie-Galante
Marie-GalanteMarie-Galante
Marie-Galante
Marie-Galante

En bonus, je vous montre mon petit déj avec un gâteau purement local et très bon appelé "caca bœuf", ça ne s'invente pas!

Marie-Galante- caca boeuf

Il faudra que je fasse d'autres billets sur la Guadeloupe, il y a tellement de choses à dire sur la douceur de vivre des Antilles ...

Marie-Galante- moulin

Vous aimez la Guadeloupe? cet article peut vous intéresser:
Parenthèse colorée en Guadeloupe

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Lorsque j'ai fait la Guadeloupe l'an dernier, il a fallut choisir entre les Saintes et Marie-Galante... Qu'est-ce que j'aurais aimé pouvoir tout faire, c'est splendide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Saintes sont un très bon choix aussi, c'est un endroit magnifique!

      Supprimer
  2. Très beau reportage photos sur Marie Galante ! Si vous souhaitez découvrir plus de destinations caribéennes, faites un tour sur http://www.facebook.com/LesIlesCaraibesMagazine.

    Très belle découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! je découvre votre magazine, il donne envie de partir en voyage! D'autres articles sur la Guadeloupe sont prévus sur mon blog, il y a tant de choses à dire!

      Supprimer
  3. Merci beaucoup, n'hésitez pas à nous en faire part sur notre page Facebook.

    RépondreSupprimer
  4. je reviens de marie galante et là j'ai été décue par ce que j'ai vu. Je suis métropolitaine et j'ai habité sur l'ile pendant plusieurs années. J'y suis retournée cette année pour les vacances. Mon dieu!!! les métropolitains ont envahis cette belle ile la transformant complètememnt. Ils achètent des terres par hectares pour en faire des lotissement avec des constructions qui ne se fondent pas avec le décor paradisiaque. Ils ont créer un site pour attirer des autres métros pour acheter la bas. Marie galante perd de sa beauté par des touristes qui finissent par s'y installer. Ils ne frequentent pas les noirs et se regroupent entres eux et font venir des contenaires de nourritures ainsi ils ne font marcher aucun commerce de l'île. Je suis déçue que rien n'est fait pour que les terres restent au marie galantais. J'ai vu de mes propres yeux, un résidant métro mal parlé à une serveuse marie galantaise, la tutoyant et la prenant pour une idiote. heureusement que le chef du resto est mis dehors cet individu pour manque de respect. Parfois certains métro s'abillent mal et ressemble à des clochards, les gens la bas, sont bien habillée et coquet. Je me dis que si cela continue il y aura tellement de métro que marie galante ressemblra à une crèpe, fade et sans aucune saveur. Le comble est lorsque des métros achètent des restaurants et servent de la cuisine créole. certains marie galantais perdent tout a cause de cette invasion. On retourne à 150 Ans en arrière. La population va se revolter.

    je suis vraiment déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma dernière visite de Marie-Galante remonte à 3 ans environ et je ne savais pas et n'ai pas vu les lotissements qui se construisent. Mais je suis d'accord avec toi, cette île doit être protégée, préservée et garder ce côté paradisiaque et authentique! C'est cela qui fait toute sa richesse.

      Supprimer
    2. Qui sont ces envahisseurs dont vous parlez? Vous faites sans doute allusion aux médecins et infirmières qui viennent soigner la population de l'île, aux enseignants qui instruisent les jeunes, aux pompiers et gendarmes qui protègent et sauvent des vie, aux entrepreneurs qui investissent pour développer une économie moribonde et créer de l'emploi, aux nouveaux résidents qui font travailler l'ensemble des artisans locaux (peintres , maçon, électriciens, plombier, jardiniers...) , font tourner les commerces et qui clament la beauté de l'île...Marie-Galante est une ile française me semble-t-il? Chacun y à droit de s'y installer dans le respect de la loi et de la population locale. Les terrains ne sont pas spoliés, ils sont achetés. Qui sont les Marie-galantais qui ont tout perdu? J'habite depuis 8 ans ici, et je n'ai encore jamais vu de containers de nourriture. Arrêtons de fabuler. Oui l'île change: la population antillaise quitte massivement ce petit paradis et s'exile en Guadeloupe ou en métropole (encore une invasion?), et des métropolitain,s tombés amoureux de ce petit bout de terre, s'y installent. Je comprends que cela puissent perturber certains anciens, comme cela se produit dans de nombreuses campagnes françaises. Mais la plupart, des arrivants respectent les locaux, font tourner l'économie, développent un habitat de qualité et écologique dans le respect de l'architecture locale. Comme dans toute population, il y a des idiots, mais c'est loin d'être un généralité, arrêtons la stigmatisation! De quels clochard parlez-vous? Peut être des touristes en maillot de bain qui sont venus profitez des plages...En quoi en cuisinier métropolitain ne peut-il pas faire de la cuisine antillaise? C'est pourtant un signe d'intégration et de respect de la culture locale que vous semblez affecter.
      Il est vrai que certains viennent pour investir dans l'immobilier. Mais jusqu'à présent, je n'ai vue aucun hôtel à tourisme de masse. La plupart des projets vise une clientèle qui recherche l’authenticité, le calme, et qui sont charmés par les paysages, la culture et l'accueil de la population locale. Et qui dépense leur budget dans les commerces et restaurant de l'île. Comparer tout cela un un retour aux temps sombres de l'esclavage me parait excessif et insultant. Et vous appelez à la révolte...on est en pleine xénophobie!
      Que proposez-vous? Un retour en arrière? Retour à la cuisine au charbon, à l'éclairage à la bougie, au transport en charrette à bœuf pour que vous puissiez à nouveau jouir du folklore d'antan lorsque vous venez passer vos 15 jours de vacances annuels?
      Marie-Galante est un lieu unique, magnifique, où il fait bon vivre, et même si tout n'est pas parfait, ses habitants y vivent dans la tranquillité et le calme.

      Supprimer
  5. c'est combien le bateau jusque l'île ? Je ne compte pas y aller prochainement mais l'autre jour je regardais un peu, la superficie de l'île par rapport à la location bref, juste de la curiosité :)

    RépondreSupprimer