jeudi 27 novembre 2014

Jolie Cracovie



Cracovie était sans doute l'étape de notre road-trip que j'attendais le plus. On m'en avait dit beaucoup de bien et j'avais hâte de me faire mon propre avis ! A peine installé dans notre appart de location, on décide d'aller faire un tour pour découvrir la vieille ville et le charme opère tout de suite. Cracovie nous donne immédiatement l'impression d'être une ville vivante, colorée et chaleureuse. La vieille ville (Stare Miasto) est entourée par un parc, le Planty, créé sur l'emplacement des anciennes douves. 

La vieille ville est relativement petite mais a beaucoup de charme. Il y a des terrasses partout, pleines de monde, des ruelles pavées et des immeubles anciens colorés. Alors on a découvert le quartier en flânant et en marchant un peu au hasard dans les ruelles. Tout est plus petit qu'à Prague et tout a plus de charme aussi. On a tellement aimé ce quartier qu'on est retourné y flâner tous les jours, un peu au hasard ou à la recherche d'une terrasse ou d'un resto pour manger. J'ai pris très peu de photos, j'ai passé plus de temps le nez en l'air que le réflex à la main, ça fait parfois beaucoup de bien !


On a quand même visité quelques monuments, la cathédrale du clocher de laquelle on a une très jolie vue sur la ville et la basilique Notre-Dame sur la célèbre place du centre (la Rynek Glowny).


Cracovie est le type de ville dans laquelle on se verrait bien vivre un jour. Ni trop petite, ni trop grande avec un joli centre au patrimoine préservé, des couleurs, des parcs et un grand choix de resto et de cafés animés.

Où manger à Cracovie ?

On est passé devant une quantité de restos et de cafés/bars qui avaient l'air très sympas mais on n'en a pas testé beaucoup (par choix et pour une question de budget aussi, on a souvent mangé dans notre appart). Quelques adresses quand même : 

- W Starei Kuchni - ul. SW. Tomasza 8
Un resto à la décoration plus que rustique avec des nappes à carreaux  et des étagères en bois remplis de bocaux de légumes, fruits et confitures. J'y ai mangé mes tous premiers pierogi, sortes de raviolis fourrés (ici aux pommes de terre, oignons et fromage... la cuisine polonaise n'est pas franchement diététique ;)
Bilan : une cuisine toute simple mais bonne et très copieuse (je crois que j'avais une plaque entière de chocolat fondu sur mes crêpes au dessert).

- Pod Wawelem - ul. Sw. Gertrudy 26
Là encore, on est dans le rustique. Pod Wawelem est un grand restaurant avec une belle terrasse et une vue imprenable sur la colline du château de Wawel. Si vous avez très faim, cette adresse est faite pour vous, les plats sont énoooormes ! On y a mangé un midi, effrayés par la taille des plats, on a pris des salades... pas très locales et bonnes mais sans plus.

- Wesele - rynek glowny 10
Ce restaurant étant plein à craquer en permanence, on s'est dit que ce devait être une bonne adresse (à moins que ce ne soit son emplacement sur la place centrale qui fasse tout). Ce qu'on y a mangé était bon mais rien de très original non plus.

J'espère que la balade vous a plu. A bientôt pour la visite d'un autre quartier de Cracovie !


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 21 novembre 2014

Le nouveau musée Picasso

Musee Picasso - Paris

Après 5 années de travaux de rénovation, le musée Picasso a rouvert ses portes au public le 25 octobre dernier. La plus grande collection publique au Monde de l’œuvre de l'artiste y est présentée.

Depuis l'annonce de la date de son inauguration, j'étais impatiente de découvrir le musée Picasso et son impressionnante collection qui compte plus de 5 000 œuvres ! Si vous me suivez sur Instagram, vous savez déjà que j'ai énormément apprécié ma visite. Car tout m'a plu, absolument tout : l'hôtel Salé qui abrite le musée, la collection fabuleuse des œuvres de Picasso, la scénographie lumineuse et épurée et la collection d’œuvres de maîtres anciens ou contemporains qu'avait rassemblée Picasso lui-même.

L'Hôtel Salé, écrin de la collection Picasso


Dès l'entrée dans l'enceinte du Musée, j'ai été très impressionnée par la beauté des lieux. L'Hôtel Salé a été édifié au XVIIème siècle dans le quartier du Marais. J'ai attendu une bonne heure avant de pouvoir entrer dans le musée à cause de la forte affluence de visiteurs, j'ai eu donc le temps d'admirer les façades et leurs frontons sculptés. A l'intérieur, l'émerveillement continu, des caves voûtées, à la très belle charpente des combles en passant par le grand escalier qui relie les différents niveaux. Le bonus ? la très jolie vue sur Paris, Beaubourg et la Tour Eiffel depuis le dernier étage.

Musee Picasso - Paris
Musee Picasso - ParisMusee Picasso - Paris
Musee Picasso - Paris
Musee Picasso - Paris

Une impressionnante collection


La collection, constituée en grande partie grâce aux dations* de la famille Picasso, est très impressionnante également. La rénovation du musée a permis de tripler l'espace d'exposition. Tableaux, dessins, sculptures, papiers collés, tôles découpées et peintes...toute la diversité de l’œuvre de l'artiste est représentée. Le parcours de visite est à la fois thématique et chronologique et présente des œuvres réalisées à partir de 1895 jusqu'au décès de Picasso en 1972. La prise de photos est autorisée dans le musée, je peux donc vous présenter ici quelques uns de mes tableaux préférés. Il y a d'abord les autoportraits et le tableau La Célestine qui fait partie de la période bleue. Je suis restée un long moment devant La flûte de Pan et sa très belle mise en valeur sur le palier du premier étage (photo en haut du billet). J'ai beaucoup aimé aussi Paulo en Arlequin, le portrait très coloré de Dora Mar et l'émouvant portrait de famille Claude dessinant, Françoise et Paloma.

Musee Picasso - Paris - autoportrait
Musee Picasso - Paris - La Celestine
Musee Picasso - Paris
Musee Picasso - Paris

Musee Picasso - Paris - Paulo en ArlequinMusee Picasso - Paris - Dora Mar
Musee Picasso - Paris
Musee Picasso - Paris - portrait de Francoise
Musee Picasso - Paris

Dans les caves voûtées de l'Hôtel Salé, les différents ateliers et lieux de création de Picasso sont mis en valeur (le bateau -lavoir, l'atelier des Grands-Augustins ou le château de Vauvenarges) par la présentation d’œuvres mais aussi de photos comme cette série prise par Dora Mar qui montre les étapes de la création de Guernica.

Musee Picasso - Paris - Guernica

Picasso collectionneur


Picasso possédait une importante collection d’œuvres d'art, constituée grâce à des échanges avec certains de ses amis peintres (Derain, Matisse, Braque...) mais aussi par des achats de tableaux de peintres plus anciens qu'il admirait. Une partie de cette collection est présentée au dernier étage, dans les combles. Ce sont des Degas, Gauguin, Modigliani, Renoir et Cézanne qui sont sur les murs et mis en confrontation avec certaines œuvres de Picasso. Le musée possède plusieurs tableaux de Cézanne pour lequel l'artiste avait une grande admiration. En 1959, lorsqu'il s'installe dans le château de Vauvenargues, au pied de la Sainte Victoire si chère au peintre aixois, il déclarera "J'habite chez Cézanne". 

Musee Picasso - Paris - Cezanne
Musee Picasso - Paris - Degas

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé cette visite et je ne peux que vous encourager à aller découvrir ce nouveau musée Picasso. Il y a beaucoup de monde mais les salles sont spacieuses et j'ai réellement bien profité de ce moment.

Dans le hall du musée, j'ai eu un vrai coup de cœur pour cet ensemble de photos de Picasso, prises par le photographe américain David Douglas Duncan. On y voit un Picasso au travail devant son chevalet, dans sa baignoire, appliqué un pinceau à la main ou posant avec un regard malicieux.

Musee Picasso - Paris

Pour finir, une petite phrase de Picasso que j'aime beaucoup :  

"Il m'a fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant."


5 rue de Thorigny - Paris 3
Tarif plein : 11 €
Métro : Saint-Sébastien Froissart (ligne 8) ou Saint-Paul (ligne 1)
Bonus :  pour en savoir un peu plus sur les débuts de l'artiste, je vous invite à lire la BD Pablo de Julie Birmant et Clément Oubrerie.

* La dation est un mode de paiement exceptionnel qui permet de s'acquitter d'une dette fiscale par la remise d'œuvres d'art, livres, objets de collection, documents, de haute valeur artistique ou historique. 

PS : désolée pour la qualité de certaines photos mais les différentes sources de lumière du musée rendent les prises de clichés difficiles...


Rendez-vous sur Hellocoton !