jeudi 29 janvier 2015

Mon rendez-vous manqué avec Berlin


Depuis des années, je n'entends que du bien de Berlin. En effet, quand on se balade sur le web, les compliments ne manquent pas ! Une ville à l'histoire riche, aux nombreux musées, une ville où il fait bon vivre, une ville jeune, dynamique, une ville où le street art est très présent... Tous ces arguments auraient du me convaincre de découvrir la ville, mais en fait pas vraiment. 

Mais alors, vous allez me demander : pourquoi être allée à Berlin ? Parce que 1 500 kms séparent Poznan, notre dernière étape polonaise de notre chez-nous. C'était un peu trop pour envisager un retour direct à Paris (je vous rappelle qu'on était parti en voiture). Entre Poznan et Paris, il y a Berlin alors on s'est dit que c'était quand même dommage de passer si près et de ne pas s'arrêter. Alors on a décidé de passer 2 jours à Berlin.

2 jours, c'est trop court pour découvrir Berlin.
2 jours c'est beaucoup trop court quand on commence avec une journée de froid polaire et de pluie.
2 jours c'est beaucoup beaucoup trop court quand on débarque dans la ville fatigués et pas tout à fait remis de toutes les émotions très fortes de nos deux semaines de vacances.

Peut être que si on n'a pas beaucoup aimé Berlin, c'est qu'on ne lui a pas vraiment laissé sa chance...

De notre première journée à Berlin, je n'ai pratiquement aucune photo. Je reconnais que, quand j'ai froid et qu'il pleut à verse, j'ai tendance à ranger l'appareil bien au chaud (et au sec) dans mon sac et à bougonner toute la journée. Pour remonter notre moral descendu bien bas (mais pourquoi on n'est pas resté dans la jolie, petite et ensoleillée Poznan ?), on a mangé. Une très bonne tarte d'abord dans un joli café du musée et une très grande pizza ensuite avec un grand verre de chianti (parce qu'il n'y a pas mieux qu'un bon repas italien pour se réchauffer et se réconforter :).



L'East Side Gallery, le plus grand musée en plein air au Monde

Située à deux pas de notre appart, c'est la première chose qu'on ne voulait pas manquer à Berlin. Cette portion du mur de Berlin d'environ 1 kilomètre de long accueille aujourd'hui plus d'une centaine d’œuvres de Street-Art dont le fameux "Baiser". L'East Side Gallery est classée au titre des monuments historiques depuis 1991. J'ai lu que les œuvres avaient été restaurées en 2009, malheureusement certaines sont déjà très dégradées. La quasi totalité de la galerie est taguée, comme beaucoup d'immeubles à Berlin finalement. J'aime le street art mais les tags beaucoup moins et certains quartiers de Berlin en sont envahis !



Le lendemain, le soleil était là, notre moral est remonté en flèche mais on s'est vite retrouvé confronté à un problème : comment découvrir Berlin en une seule journée ? La réponse est vite trouvée : c'est impossible ! Alors on s'est fait un petit circuit "Je visite Berlin à la vitesse de la lumière" et on a quitté notre appart tôt le matin. Je vous propose donc aujourd'hui une découverte expresse de la ville.

On commence la journée par la Karl Marx Allee, une immense avenue symbole de Berlin Est. C'est en fait un alignement sur plusieurs kilomètres d'immeubles gigantesques. Tout est très droit et parfaitement aligné. Ça me fait penser au film Goodbye Lenin vu il y a quelques années. Je prends quelques photos et on file vers l'Ile aux Musées.


J'ai lu la veille que le musée de Pergame était en travaux et que le célèbre autel du même nom ne serait plus visible avant 2019. IL reste quelques jours avant la fermeture, du coup on se dit que ce serait trop bête de ne pas en profiter. La visite commence par la merveilleuse porte d'Ishtar, une des huit portes de Babylone : fantastique ! On poursuit avec la salle de l'autel de Pergame, on pourrait y rester des heures, assis-là sur les marches, à regarder les bas-reliefs. Les collections du musée sont vraiment impressionnantes, notamment celle sur les civilisations du Proche Orient. (note à moi même : réviser un peu avant de venir car je suis complètement perdue dans les noms de divinités !).


A la sortie du musée, on file vers la Porte de Brandenburg, un incontournable symbole de la division de Berlin. On poursuit très vite vers le Mémorial de l'Holocauste. Le mémorial est un grand espace occupé par des blocs de béton de différentes formes et tailles. On peut s'aventurer entre les blocs, on a alors l'impression que le sol se dérobe sous nos pieds...étrange sensation, une manière de nous pousser à réfléchir sans doute. Certains sont assis sur les éléments en béton, d'autres prennent la pose pour des photos et d'autres s'en servent comme table de pique-nique... Je me sens vite mal à l'aise dans cet endroit où chaque bloc de béton m'évoque une tombe. Le lieu est certes très photogénique mais c'est un mémorial, certains l'oublient peut-être...


Après une pause déjeuner expresse et tardive dans une brasserie, on prend la direction du Check Point Charlie qui était, à partir de 1961, le point de passage des forces alliées. Il y a beaucoup de monde et je trouve l'endroit moins émouvant que la East Side Gallery à la symbolique très forte.


J'avais repéré dans les guides la Topographie de la Terreur, lieu où se trouvaient les bureaux et cellules de la Gestapo pendant la seconde guerre mondiale. Ce centre d'information est tout simplement bouleversant. Il explique le régime de terreur mis en place par les Nazis et invite le public à "réfléchir sur ce chapitre de l'Histoire et ses conséquences après 1945". La présentation commence en 1933 avec la prise de pouvoir en Allemagne par les Nazis et la mise en place progressive des différents organismes de terreur. La présentation est extrêmement bien documentée et on mesure ainsi l'ampleur des crimes, persécutions et horreurs perpétrés par les Nazis pendant toute cette période. J'en retiendrai, entre autres, ces photos de SS souriants lors de leurs week-end passés à la campagne à quelques kilomètres des camps d'Auschwitz -Birkenau... ou encore l'histoire d'anciens responsables nazis qui ont vécu en paix jusqu'à la fin de leur vie. Édifiant.  On est sorti de là atterrés, c'était peut être la visite de trop après  tout ce qu'on avait déjà vu les semaines précédentes à Prague et en Pologne.


C'est avec cette visite que s'est terminée notre journée berlinoise. Je termine ici ce billet-fleuve, merci de m'avoir lu jusqu'au bout. De Berlin, je garde des souvenirs de bâtiments immenses et froids, de travaux à chaque coins de rue et d'assez peu de charme finalement. Mais on laissera une deuxième chance à Berlin et on y retournera certainement un jour, pour un grand week-end voire une semaine pour prendre le temps de la découvrir. Mais pas en 2015 qui, je l'espère, devrait nous amener vers des villes plus au sud ou plus lointaines :)

Et vous, connaissez-vous Berlin ? Avez-vous aimé la ville ?  


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 25 janvier 2015

Mes coups de coeur de la semaine #2

Comme je crois que vous avez aimé mes coups de cœur de la semaine dernière, je poursuis cette semaine avec une nouvelle sélection !

Un blog : Miles and Love


Egypte - souk d'Assouan. Crédit photo : milesandlove.com

Miles and Love, c'est le blog de voyage de Manuelle et Sébastien.  Je lis leur blog depuis un moment déjà mais, cette semaine, j'ai eu un vrai coup de cœur pour leur article sur le souk d'Assouan en Égypte. Ce billet raconte une balade un soir dans le souk d'Assouan mais surtout une rencontre. J'ai été touchée par ce récit, sans doute parce que je m'y suis reconnue et qu'il m'a rappelé le voyage en Égypte fait il y a quelques années déjà. Le pays est malheureusement délaissé par les touristes depuis un certain temps et c'est bien dommage, il a tant de choses à offrir !
Bref, courez lire ce billet et découvrir le blog de Manuelle et Sébastien et leurs merveilleuses photos !


  Une application : Urbacolors


Paris - Belleville- œuvre de Seth

Cette application n'est pas nouvelle  puisqu'elle existe depuis 2011 et peut être que vous la connaissez déjà... Mais moi, je l'ai découverte cette semaine et je l'ai immédiatement téléchargée !

Urbacolors, qu'est ce que c'est ? 
"Urbacolors, c'est un projet de réseau social dédié à la découverte du Street Art à l'échelle mondiale, né de notre passion pour la ville, un lieu ouvert de partage entre artistes et amateurs d'art, photographes et tagueurs. Prenez une photo, partagez la, échangez avec votre communauté, renseignez vous sur un artiste." *source : www.urbacolors.com

En bref, vous vous géolocalisez et l'application pointe les œuvres qui se trouvent autour de vous. Chaque utilisateur peut partager sur le réseau ses trouvailles, ses photos et ses connaissances sur une œuvre ou un artiste. Cette semaine, je me suis baladée sur la petite ceinture, l'occasion de tester un peu tout ça. Il faisait tellement froid qu'on n'a pas tenu très longtemps dehors mais je compte bien réutiliser l'application très vite !

Plus d'infos sur le site d'Urbacolors


  Un compte instagram, celui de Marina du blog Stories of Inspiration


Crédit photo : Marina - storiesofinspiration.wordpress.com

Marina est une passionnée de voyages et de photo. Sur son compte, elle partage des photos de ses escapades et de Paris. Vous aimez ? n'hésitez pas à la suivre sur son blog également. Marina a vécu 16 mois au Myanmar alors si vous cherchez de bonnes infos pour voyager dans ce pays, vous êtes au bon endroit :)
Son instagram : @marina_storiesofinspiration
Le blog de Marina : Stories of Inspiration


  Une bonne adresse parisienne :  La Créole

Les Saintes - Guadeloupe - mars 2014

C'est ma sœur qui m'a fait découvrir ce resto cette semaine (merci !), on est tous un peu amoureux des Antilles dans la famille ;) A peine la porte franchie, on était déjà transporté dans les Caraïbes.. et quand il fait 2°C dehors, croyez-moi, ça réchauffe ! Acras, boudins créoles, colombo de poulet, sorbet coco et tourment d'amour, tout ce qu'on a testé était très bon. (même si manger un sorbet coco à Paris n'aura jamais le même charme que d'en déguster un au soleil à la Pointe des Châteaux..).
La Créole, 122 boulevard Montparnasse - Paris 14


#Viens en Bretagne ! 

 

Viens en Bretagne, c'est le nom d'une campagne  de communication lancée l'année dernière par le comité régional du tourisme Bretagne. Le but ? promouvoir la Bretagne en donnant la parole à tous les amoureux de la région. Tous les adeptes de la Bretagne sont invités à tourner un selfie en vidéo en expliquant ce qu'ils aiment en Bretagne. Je n'ai pas joué le jeu l'année dernière, il y a bien trop de choses que j'aime en Bretagne pour n'en choisir qu'une seule... mais cette année, la campagne vient d'être relancée alors je vais peut être m'y mettre. Une initiative originale pour la promotion de la région, j'aime !
 

Je vous dis à la semaine prochaine pour de nouveaux coups de cœur. Bonne semaine à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !