mardi 22 juillet 2014

Nems banane-chocolat et leur coulis de framboises

Recette nems banane chocolat et coulis de framboises

Pour commencer la semaine, je partage avec vous une recette testée et approuvée le week-end dernier pour le goûter : les nems banane -chocolat à tremper dans un coulis de framboise fait maison.

Les ingrédients 


- framboises
- sucre
- feuilles de brick
- bananes (des antillaises, ce sont les meilleures ;)
- chocolat noir
- extrait de vanille

La recette


Le coulis de framboises
- Mettez dans une casserole les framboises avec de l'eau et un peu de sucre et portez à ébullition. Attention, si vous utilisez des framboises surgelées, ne mettez pas trop d'eau sinon le coulis sera trop liquide.
- Passez le tout au chinois pour retirer les pépins
- mixez la préparation, votre coulis est prêt !
- Mettez au frais


Les nems banane-chocolat :
- Faites revenir les bananes coupées en petits morceaux dans un peu de beurre avec un peu de sucre et d'extrait de vanille pour obtenir une compotée.
- Faites des copeaux de chocolat
- Préchauffez le four à 200°C
Monter les nems :
- Imbibez les feuilles de brick d'un peu de beurre fondu avec un pinceau. Attention à ne pas mettre trop de beurre, les nems risqueraient d'être trop gras
- Découpez les feuilles de brick en 3
- Déposez un peu de compotée de banane sur chaque tiers de la feuille de brick
- Ajoutez y les copeaux de chocolat noir
- Roulez le nem. Pour la technique, j'ai utilisé ce tuto.


La cuisson :
- Enfournez les nems dans le four préchauffé à 200°C
- Laissez les jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés (15 minutes environ)

Attention, à la sortir du four, ils sont très chauds. Dégustez-les tièdes en les trempant dans le coulis de framboises.

Idée en + : faire flamber la compotée de bananes avec du rhum pour encore plus de saveur.

Bon appétit !

Recette nems banane chocolat et coulis de framboises


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 juillet 2014

Sur les pas de Monet à Giverny

Giverny - maison de Monet

Je suis déjà allée à Giverny mais j'ai tellement aimé que j'y suis retournée le week-end dernier. Se balader dans Giverny, c'est découvrir l'univers de Claude Monet. C'est là que le peintre avait choisi de s'installer et où il vécut jusqu'à la fin de sa vie.

C'est en 1883 que Monet commence à louer la maison, qu'il achète ensuite, pour y loger sa grande famille recomposée. Il aménage les lieux selon ses envies et ses goûts : du rose pour les façades et du vert pour les volets, du jaune pour cette étonnante salle à manger et du bleu pour la cuisine. La couleur est partout. Je me répète mais la visite de la maison est très émouvante. L'impressionnante collection d'estampes japonaises, que Monet aimait tant, orne les murs. On découvre le premier atelier du peintre, avec tous ses tableaux accrochés au mur, on monte à l'étage et on entre dans la chambre de Monet. La vue sur le jardin est splendide, il avait également fait percer une fenêtre sur le pignon qui lui assurait une vue imprenable sur la rue du village.

Giverny - maison de MonetGiverny - maison de Monet
Giverny - maison de Monet - roses
Giverny - maison de Monet

On découvre ensuite les chambres d'Alice, seconde épouse de Monet et de sa fille, Blanche, qui est restée dans la maison avec le peintre jusqu'à la fin de sa vie. Les photos sont interdites dans la maison mais si vous voulez avoir un aperçu des lieux, il suffit juste de visiter le site de la Fondation Claude Monet.

On passe ensuite dans le jardin. Déambuler dans les allées nous donne la sensation d'entrer dans un tableau impressionniste. Des touches de couleurs savamment réparties donnent au jardin un caractère tantôt bucolique, tantôt champêtre et tantôt élégant. Ces touches de couleurs n'ont pas été placées là au hasard, c'est Monet lui même qui a créé et façonné l'espace.

Giverny - maison de Monet - jardin
Giverny - maison de Monet - tournesols
Giverny - maison de Monet - fleurs
Giverny - maison de Monet - fleurs
Giverny - maison de Monet - fleurs

J'ai visité la première fois Giverny au printemps, les iris et pivoines dominaient dans le jardin. En juillet, le lieu a un autre visage, plus de pivoines mais de la lavande butinée par les abeilles, des roses, des tournesols, des bleuets et bien d'autres dont je ne connais pas les noms.

Giverny - maison de Monet - jardin
Giverny - maison de Monet - fleurs
Giverny - maison de Monet - fleurs
Giverny - maison de Monet - fleurs
Giverny - maison de Monet - fleurs

On a terminé la visite par le célèbre Jardin d'Eau, là encore façonné par Monet. Le lieu est d'une sérénité incroyable (sauf lorsqu'il y a beaucoup de visiteurs sur le site) et on l'impression d'être transporté dans un tableau de Monet. Je crois que je n'avais jamais vu autant de nymphéas en même temps, du blanc au rose le plus foncé, le camaïeu de couleurs est splendide.

Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas
Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas
Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas
Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas
Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas
Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas
Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas
Giverny - Monet -  jardin d'eau - nympheas

On a tellement aimé qu'on a fait le tour du bassin plusieurs fois. On passe à côté des bambous, sous les saules pleureurs, on admire la vue et on pose sur le fameux pont japonais, peint en vert comme les volets de la maison. On finit le tour, on se retourne une dernière fois, on n'a pas envie de repartir. On est bien chez Monet.

Giverny - Monet -  jardin
Giverny - Monet -  jardin - lavande
Giverny - Monet -  jardin

Si vous aimez les peintres impressionnistes, vous verrez qu'on est très bien aussi chez Renoir à Essoyes et chez Caillebotte à Yerres.

La Maison de Monet à Giverny (Eure-27).
Ouverte tous les jours jusqu'au 1er novembre 2014 inclus

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 juillet 2014

Un week-end en Normandie

Giverny - maison de Monet - fleur

La semaine dernière, j'ai pris la direction de la Normandie pour un long week-end. J'avais pour mission de garder la toute petite, qui a bien grandi depuis ma photo prise l'année dernière et qui sourit beaucoup moins à la vue d'un appareil photo (mais qu'on réussit à faire rire quand même). Entre deux siestes et deux averses (le temps normand ne nous a pas épargnés...), on est allé se balader un peu.

Mobile - origami  - elephant
Ours en peluche - Max
Ours en peluche et petit pied

On a fait un petit tour et quelques courses à Louviers qui regorge de vieilles portes avec de beaux heurtoirs comme je les aime.

Louviers - porte - heurtoir
Louviers - antiquités
Louviers - egliseLouviers - porte
Louviers - heurtoir

Le lendemain, on est allé visiter l'Abbaye de Bonport, car il n'est jamais trop tôt pour sensibiliser les tout petits au patrimoine ;) On est arrivé un peu avant la fermeture donc on a visité le site au pas de course, le temps, quand même, d'apprécier vraiment l'endroit. Cette abbaye cistercienne fondée au XIIème siècle est bien conservée. J'ai beaucoup aimé le réfectoire ainsi que les cuisines. Le parc est également très agréable.

Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport
Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport
Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport - refectoire
Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport - refectoirePont de l'Arche - Abbaye de Bonport - refectoire
Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport - cuisine
Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport - escalier
Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport Pont de l'Arche - Abbaye de Bonport  - escalier

Et pour profiter de ce long week-end jusqu'au bout, on a pris lundi la direction de Giverny pour découvrir la maison de Claude Monet. Même en l'ayant déjà faite, la visite reste émouvante et j'ai toujours cette impression que Monet va passer le seuil de la porte à n'importe quel moment. Vous vous en doutez, j'ai pris énormément de photos, je consacrerai donc un prochain billet à cette visite.

Giverny - maison de Monet
Giverny - maison de Monet - nympheas
Giverny - maison de Monet - jardin
Giverny - roses tremieres
petits pieds


Rendez-vous sur Hellocoton !