mardi 13 novembre 2012

Je vais passer pour un vieux con de Philippe Delerm

Je vais passer pour un vieux con de Philippe Delerm


Philippe Delerm fait partie des écrivains que j'affectionne particulièrement.  J'ai lu beaucoup de ses livres et c'est donc avec une certaine impatience que j'attendais son petit dernier: Je vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent long.

Ce livre est, de la même manière que Ma grand-mère avait les mêmes, un recueil de textes courts dans  lequel Philippe Delerm analyse et développe tout en finesse plusieurs petites phrases anodines que l'on prononce sans y penser ou que l'on entend souvent prononcées par d'autres.

Pendant la lecture de ce livre, j'ai souri, je me suis retrouvée ou ai retrouvé certaines personnes de mon entourage  mais j'avoue que, parfois, je me suis un peu ennuyée.

Les analyses de Philippe Delerm sont fines, ironiques, nostalgiques et pleines d'émotions pour certaines. C'est le cas de "Les mots sont dérisoires" qui décrit si bien le trouble ressenti lors de la rédaction de condoléances. La plume Delerm est bien là.

Je me suis retrouvée dans certaines phrases décryptées telles que "Quand on est dedans elle est bonne", entendue chaque été sur les plages du Finistère sud ou  le "c'est moi !" employée au téléphone avec des personnes proches.

J'ai aimé "Joli chapeau Madame",  qui évoque Michel Dhrey et ses commentaires pendant Roland Garros. Je dois être sans doute un peu nostalgique de toutes ces fins d'années universitaires passées à réviser les partiels avec le tournoi en fond sonore.

J'ai  ri avec "Il n'y a que moi qui passe chez moi !" qui m'a rappelé ces parties de Monopoly jouées chez mes parents. Et mon père, riant, avec dans les mains sa liasse de billets, amassée grâce à ses hôtels implantés sur ses terrains oranges. C'est pour ça qu'on ne joue plus au Monopoly, il gagne tout le temps.

Dans ce livre, chacun se reconnaîtra ou retrouvera des moments ou des sensations connus. Et si je me suis parfois ennuyée en le lisant, c'est sans doute parce que certaines phrases ne m'évoquent rien. Car ce qui me plaît dans les  textes de Philippe Delerm, c'est qu'ils font remonter des émotions, des souvenirs, des sensations ou des instants qui nous sont familiers.

Et même s'il réussit, comme toujours, à poser des mots sur des choses en apparence anodines, on a parfois du mal à entrer dans certains de ses textes courts, vite lus et vite oubliés.

En bref, ce n'est pas un livre que je conseillerais à ceux qui n'ont jamais lu Philippe Delerm et qui souhaitent le découvrir.

Puisqu'il faut mettre une note à ce recueil, je lui attribue un 13/20. Une petite déception qui ne m'empêchera pas de courir dans la librairie la plus proche, lors de la sortie du prochain.

Ce recueil a été lu dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire 2012 organisés par Price Minister que je tiens à remercier.

Philippe Delerm, Je vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent long, Editions du Seuil, 2012




Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Je suis assez d'accord avec toi, d'ailleurs ta note est à peine plus élevée que la mienne...;o) On s'y retrouve, c'est vrai, mais je préfère et de loin les livres où il décrit des petits plaisirs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est pareil, je préfère de loin les textes où il nous parle d'instants et de petits plaisirs! J'aime aussi beaucoup ses romans.

      Supprimer
  2. J'ai bien fait d'en choisir un autre! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Home de Toni Morisson, critique sur le blog lundi!

      Supprimer
    2. Je ne connais pas! hâte d'aller lire ta critique.

      Supprimer
  3. j'ai également lu ce livre dans le cadre de la même opération que toi, et ma chronique http://www.baz-art.org/archives/2012/11/06/25476542.html ressemble un peu à la tienne, avec une note similaire... pas sur qu'il gagne le challenge, le sieur Delerm :o)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas Philippe Delerm, mais même si tu as été déçue par ce livre, la manière dont tu le présentes donne quand même envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille vraiment cet auteur que j'aime beaucoup. Mais commence plutôt par la 1ère gorgée de bière et autres plaisirs minuscules qui est vraiment.

      Supprimer
  5. Eh bien ! C'est la troisième critique que je lis sur ce livre et c'est la troisième qui est plutôt en demi-teinte. Bon, je vais attendre qu'il sorte en poche pour le lire ;)
    Merci pour ton avis Céline, bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien! tu me diras ce que tu en as pensé !

      Supprimer