mardi 7 mai 2013

Chez Monet à Giverny

Le printemps est une très bonne saison pour découvrir la maison et le jardin de Claude Monet à Giverny. Le peintre s'y est installé en 1883 et y a vécu jusqu'à sa mort en 1926.
La propriété se divise en deux parties : le "clos normand" où se situe la maison et le "jardin d'eau" et ses fameux nymphéas. On a commencé la visite par le clos normand, on a eu de la chance, il n'y avait pas trop de monde. Je ne m'attendais pas à ce que le jardin soit aussi fleuri : de larges allées composent le jardin et sont entièrement recouvertes de fleurs. Iris, roses, pavots, pivoines et bien d'autres dont je ne saurais vous dire les noms, forment un ensemble coloré impressionnant.
C'est Monet qui a aménagé entièrement ce jardin, en choisissant soigneusement chaque espèce de fleurs à y intégrer, des plus simples aux plus sophistiquées. Il disait d'ailleurs "tout mon argent passe dans mon jardin". Après la mort du peintre, et avec la seconde guerre mondiale, le jardin et la maison ont beaucoup souffert. Ce n'est que dans les années 70 que le jardin est recréé tel qu'il avait été pensé par Monet, grâce à de nombreux témoignages de contemporains du peintre.

Giverny - maison de Monet - le clos normand

La visite de la maison est très émouvante. Les meubles et bibelots en place sont ceux de Monet, ce qui confère à cette maison toute son authenticité. On ne peut pas prendre de photos à l'intérieur mais l'on visite de nombreuses pièces, dont la fameuse salle à manger jaune. C'est Monet qui a choisi la décoration de la maison et ses couleurs, très originales pour l'époque.
C'est lui qui a choisi les couleurs des façades et des volets. Si vous passez devant la maison qu'il a occupée à Argenteuil (21 boulevard Karl Marx) entre 1874 et 1878, vous remarquerez que les couleurs sont les mêmes : le rose pour les façades et le vert pour les volets.

Giverny - maison de Monet - le clos normand
Giverny - maison de Monet - le clos normandGiverny - maison de Monet - le clos normand

Les pièces de la maison sont baignées de lumière, pas étonnant que Monet s'y sentait si bien ! Je vous laisse admirer la vue depuis la fenêtre de sa chambre (photo ci-dessous).

Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normandGiverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le clos normand

La seconde partie de la propriété est le "jardin d'eau". En 1893, Monet achète un terrain à proximité de sa propriété. Il y a aménage des bassins, y plante des arbres et fleurs en s'inspirant des jardins japonais, représentés sur les estampes japonaises qu'il collectionnait et qui sont visibles dans la maison.
Cet endroit est un véritable havre de paix avec ses saules pleureurs, roseaux et nymphéas bien sur !

Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le jardin d'eau - les nympheas
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le jardin d'eau - les nympheasGiverny - maison et jardin de Claude Monet - le jardin d'eau - les nympheas
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le jardin d'eau - les nympheas
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le jardin d'eau - les nympheas
Giverny - maison et jardin de Claude Monet - le jardin d'eau - les nympheas

Dans Giverny, on est tombé devant ce grand espace planté de coquelicots qui, là encore, fait inévitablement penser aux tableaux de Monet, qui peignait beaucoup dans les champs. Clemenceau, ami de Monet, raconte "J'ai souvent raconté, comment, un jour, j'avais trouvé Monet devant un champ de coquelicots, avec quatre chevalets sur lesquels, tour à tour, il donnait vivement de la brosse à mesure que changeait l'éclairage avec la marche du soleil".

Giverny - sur les pas de Monet - coquelicots
Giverny - sur les pas de Monet - coquelicots
Giverny - sur les pas de Monet - coquelicots
Giverny - sur les pas de Monet - coquelicots

J'ai beaucoup aimé cette visite,  je me dis qu'il faudrait y retourner à chaque saison pour y voir les changements du jardin

Une bonne adresse :
Le midi, on a déjeuné au restaurant de l'ancien hôtel Baudy. C'était très bon et ils ont une terrasse très agréable ( 81 rue Claude Monet - GIVERNY).

Giverny - sur les pas de Monet - ancien hôtel BaudyGiverny - sur les pas de Monet - ancien hôtel Baudy


Infos pratiques :
Giverny ne se trouve qu'à 70 kms de Paris. Comptez une heure de trajet en voiture ou 45 minutes en train jusqu'à la gare de Vernon. Une navette vous emmènera ensuite de la gare  à Giverny.

Plus d'infos sur le site de la Fondation Claude Monet.

Edit : le site est ouvert à la visite du 29 mars au 1er novembre 2013 inclus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. C'est un endroit que j'aimerais beaucoup visiter. J'aurais pu mais en novembre, c'était fermé... C'est tellement beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est vraiment un très beau lieu mais effectivement, je viens de vois que le site n'était ouvert à la visite que de mars à fin octobre...

      Supprimer
    2. Il faut dire que c'est normal, le jardin doit être inintéressant entre octobre et avril...

      Supprimer
  2. J'adorerais découvrir cet endroit ... malheureusement, c'est bien trop loin de chez moi pour envisager une petite virée d'un week-end ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, pour un week end, ça fait un peu trop loin ;)

      Supprimer
  3. Je rêve de visiter cet endroit, tes photos ne font que renforcer cette envie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te conseille vraiment cette visite, le site est magnifique!

      Supprimer
  4. ça fait quelques semaines que je guette le beau temps et un jour libre au printemps pour y aller. Tu m'en donnes encore plus l'envie avec ces photos. Merci!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi :) c'est vraiment un lieu très beau et plein d'émotion!

      Supprimer
  5. J'avais vu des photos prises en automne, elles étaient beaucoup moins attrayantes que les tiennes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine que le jardin sans les fleurs doit être un peu triste..

      Supprimer
  6. Hihi, j'hésite encore entre Giverny et Chantilly pour ma sortie de ce week-end prolongé! Mais c'est un peu plus loin, donc à voir suivant le temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont très biens :) Bon week end !

      Supprimer
  7. Cet endroit me parait bien charmant, le problème c'est que je risquerais d'éternuer toutes les dix secondes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui avec toutes ces fleurs, c'est le risque ;) Mais c'est tellement beau que ça en vaut la peine!

      Supprimer