vendredi 2 août 2013

Les souvenirs restent


La perte d'une personne proche est un moment très difficile et la perte d'un lieu qui nous rattachait à elle l'est également. Cet endroit recèle de petits riens, de petits détails que personne d'autre ne voit mais qui sont tous liés à un souvenir très précis : la  trappe dans le jardin dans laquelle se cachait un crapaud, le petit bol qui servait toujours à y mettre les crevettes grises fraîchement décortiquées, l'arbre sous lequel on a enterré le chat, le jeu de nain jaune ... et puis, il y a ce jardin, formidable terrain de jeux quand on était enfant. Un bac à sable géant rien que pour nous dans lequel on passait nos journées, avec nos vieux vêtements sur le dos, à creuser, creuser et creuser encore des trous toujours plus grands.

Les jeux se prolongeaient dans le quartier : les aller-retours en patins à roulettes sur la piste cyclable, les descentes de dunes, les essais rarement convaincants de ce vieux jeu de jokari, les tours de Twingo autour des arbres pour rouler dans les flaques. Les rires, la joie de vivre et l'impression que tout ça ne s'arrêtera jamais.

J'ai longtemps cru que ça ne s'arrêterait jamais, j'ai voulu croire que cet endroit ne pouvait être perdu mais il faut se rendre à l'évidence, il n'y a parfois pas d'autre solution. Alors aujourd'hui, je suis nostalgique et triste aussi. J'ai la sensation de briser ce lien qui me donnait l'impression que l'être cher était encore un peu là. Mais, même si ce n'est pas facile, il faut savoir prendre du recul. Après tout, cet endroit perdu n'est que matériel et personne ne pourra jamais nous prendre les souvenirs qui y sont liés.

J'ai quand même emprisonné quelques petites choses, comme si j'avais peur d'oublier ces souvenirs si précieux. Un peu de sable de la plage, quelques pommes de pin du jardin et une pousse de bambou. Il y a l'odeur de la maison que j'aurais aimé pouvoir capturer, cette odeur si particulière qui sent bon l'enfance, les vacances et tous ces moments de bonheur.

Les nouveaux propriétaires ne sauront pas ce que fait cette plaque de ciment dans le jardin, ils ne sauront pas non plus quel était le nom donné à la maison, ni le surnom de cet arbre... ils se fabriqueront leurs propres souvenirs. La maison va reprendre vie et c'est surement le plus important.

Une page se tourne, les souvenirs restent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. très bel article! Je viens de perdre ma mamie y'a deux semaines et je ressens comme toi! Plein de courage! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) toutes mes condoléances pour ta grand mère. bises

      Supprimer
  2. Très joli article que je comprends très bien même si je n'ai pas encore vécu cette situation. Mais je sais que le moment venu, je ressentirai la même chose...
    Bises et plein de belles pensées pour toi ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Aurélie :) bises et bon week end!

      Supprimer
  3. beau texte qui forcement fait écho dans ma tête ...

    RépondreSupprimer
  4. Oh que je comprends ce sentiment! Il est vrai que les souvenirs restent alors gardes les bien au creux de ton coeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh que oui, je les garde précieusement :) Bisous

      Supprimer
  5. Très joli article!! heureusement que les souvenirs restent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et oui, c'est bien ça le plus important :)

      Supprimer
  6. Oh, je suis navrée pour toi ! Je comprends et partage ton sentiment, j'ai vécu la même chose deux fois. Ton article fait remonter à la surface des souvenirs d'enfance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ton petit mot Potzina:) Bonne semaine

      Supprimer
  7. C'est très beau que tu as écrit et pourtant très triste. Ton article fait remonter des souvenirs en moi, quand il y a 4 ans environ, nous avons du nous séparer de la maison de mes grands-parents. Quand je passe devant aujourd'hui, j'ai toujours un petit pincement au coeur, mais en même temps je sais que c'est la continuité normal de la vie. Comme tu l'as si bien dit, une autre famille s'y créera de nouveaux souvenirs. Et de notre côté, on garde précieusement tous nos souvenirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) C'est toujours un peu difficile mais , comme tu dis, c'est la vie. D'autres s'y créeront des souvenirs et nous on se fera d'autres souvenirs aussi ailleurs, tout reste à construire. Je suis sans doute un peu trop nostalgique parfois... bises

      Supprimer
  8. Comme je te comprends!!! le plus important c'est de garder les souvenirs intacts, ça personne ne pourras te les prendre. Cette maison va continuer à vivre autrement, plus rien n'est comme avant, mais tout ce que tu y a vécu restera à jamais gravé dans ta mémoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que je me dis, les souvenirs sont plus importants que la maison. Et puis, c'est à moi aussi de me créer d'aussi beaux souvenirs ailleurs.

      Supprimer