vendredi 7 février 2014

Rome hors des sentiers battus : le quartier du Testaccio

Rome - quartier du Testaccio - statue

Quand on pense à Rome, on pense immédiatement aux grands sites antiques comme le Colisée ou le forum, au Vatican ou à la Fontaine de Trévi. Ce sont évidemment des incontournables lorsque l’on découvre la ville mais ce qui me plaît plus encore, c’est de flâner dans les quartiers un peu à l’écart de ces grands sites comme le joli Trastevere. Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte d’un autre quartier populaire : le Testaccio.

Un peu d’histoire…

Bien avant d’aller à Rome, l’archéologue qui sommeille en moi rêvait de découvrir cet endroit. Pourquoi ? Parce ce quartier tient son nom d’un vestige archéologique : le Mont Testaccio. Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un exposé d’archéologie mais, quand même, je vais tenter de vous expliquer en quelques mots l’intérêt  de ce mont.

Le Mont Testaccio est en fait une décharge antique ou plus précisément, et comme son nom l’indique, un « mont de tessons ». Dans l’Antiquité, Rome recevait, entre autres, par bateau de l’huile de Bétique (Espagne). L’huile arrivait dans des amphores qui étaient vidées à leur arrivée au port puis jetées car non-réutilisables. Le Mont Testaccio est donc une montagne de débris d’amphores.
Pourquoi ce mont est-il si important pour les archéologues ? Car des inscriptions peintes, les « tituli picti », étaient faites sur les amphores et mentionnaient une mine d’informations sur ce commerce : la provenance de l’huile, le nom du commerçant, le poids de l'amphore...).

Aujourd’hui, pour voir les tessons, il faut connaître l’existence de ce mont. En effet, la zone n’est pas ouverte au public (sauf aux groupes sur réservations) et le mont est aujourd’hui entouré de bars, boîtes de nuit et restaurants. Bref, je n’ai aucune photo potable à vous montrer, celle-ci étant la seule sur laquelle on arrive (à peu près) à distinguer les tessons…

Rome - Mont Testaccio

Mais aujourd’hui ?

Le Testaccio est un quartier populaire et authentique, à l'écart des grands sites touristiques (et donc des grands groupes de touristes). C'est un quartier dans lequel il est très agréable de se balader pour y sentir la vie romaine.

Rome - Testaccio - Tibre
Rome -Testaccio
Rome - TestaccioRome - Testaccio
Rome - Testaccio - façades
 
Un grand marché a lieu tous les matins : fruits, légumes mais aussi chaussures et sacs en cuir, de quoi remplir le frigo et faire de bonnes affaires ! Ce marché, qui était installé sur la Piazza Testaccio lors de notre découverte de la ville en 2010, a été déplacé dans une structure construite pour lui, près du célèbre mont. J'ai flâné dans le marché très tôt le matin, les commerçants n'étaient pas tous installés et le lieu était presque vide. Je n'ai donc pas retrouvé l'ambiance découverte en 2010 et ai un peu regretté cette nouvelle structure avec un aspect plus ordonné, plus linéaire et du coup moins chaleureux ...

Rome - marché du Testaccio
Rome - marché du TestaccioRome - marché du Testaccio
Rome - marché du TestaccioRome - marché du Testaccio

Dans le quartier, d'anciens bâtiments ont été reconvertis en galeries ou en musées d'art contemporain, comme ces anciens abattoirs (qui mériteraient bien une petite restauration de façade !).

Rome - Testaccio
Rome - Testaccio
Rome - Testaccio

Si vous n'êtes que pour le week-end à Rome,vous n'aurez pas le temps d'y faire un saut mais si vous êtes dans la ville pour plusieurs jours, n'hésitez pas à aller y flâner un peu pour découvrir une facette de Rome bien différente de celle du centre historique.

Rome - Testaccio
Rome - TestaccioRome - Testaccio
Rome - Testaccio

Marché du Testaccio, Via Alessandro Volta


Si vous avez raté les épisodes précédents de notre road-trip italien : 
Episode 1 : Un road-trip italien entre Rome, Naples et les Pouilles
Episode 2 : Rome et son joli quartier du Trastevere
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. C'est un quartier que je n'ai pas eu l'occasion, ou le temps, de découvrir lors de mon séjour là-bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a tellement de choses à voir à Rome que ce n'est effectivement pas le quartier où l'on se rend spontanément. Et si je n'avais pas entendu parler du fameux mont il y a quelques années, je n'y serai peut être pas allée non plus ;)

      Supprimer
  2. intéressant historiquement parlant, je ne savais pas du tout !
    & puis de belles photos comme toujours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien,
      au passage merci pour ton commentaire sur mon dernier article :)

      Supprimer
  3. Un autre bel aspect de cette ville qui me parait décidément bien fascinante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une ville où il y a tellement de choses à découvrir :)

      Supprimer
  4. Je garde ton billet pour la prochaine fois ou je retournerais à Rome.
    Je n'y suis restée que 3 jours et ait suivi le parcours que suivent la plupart des touristes.
    J'ai aimé évidemment mais il y a quand dmême un côté frustrant à découvrir Rome ainsi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'en 3 jours, on n'a pas vraiment le temps d'explorer tous les quartiers.. mais ça donne une bonne excuse pour y retourner :)

      Supprimer
  5. Voilà une très belle découverte, en tant qu'amoureux d'histoire c'est le genre de lieu que j'ai envie de découvrir. Le quartier semble très joli et bien typique, loin des hordes des touristes et des sentiers battus. Merci pour cette belle découverte et pour les jolis clichés. J'espère pouvoir aller à Rome dans les prochains 24 mois, le Testaccio fera partie du programme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais que ce lieu te plairait ! Si tu y vas, apparemment c'est dans ce quartier qu'il faut aller pour manger la "vraie" cuisine traditionnelle romaine (mais je n'ai pas de bonnes adresses car nous n'avons pas testé).

      Supprimer