mardi 22 septembre 2015

Quelques jours de repos à Marettimo

marettimo

Cette semaine de vacances, on n'osait presque plus y croire. Et puis, la bonne nouvelle est tombée : quelques petits jours de congés accordés à la dernière minute. Et très vite, deux questions essentielles : qu'est ce qu'on fait ? on va où? 

Kenavo la Bretagne, buongiorno Marettimo !  

Peut être bien qu'on serait allé en Bretagne si la météo estivale avait été un peu plus clémente cette année. Mais nous, on rêve de vacances au soleil, des vraies, des vacances pendant lesquelles on pourrait passer nos journées en short sans devoir sortir un pull à chaque petit coup de vent. Je l'aime ma Bretagne et je l'aimerai toujours mais, elle et moi, on a eu quelques différends cet été et notre relation s'est transformée en "je t'aime, moi non plus" et "je t'aime mais je te quitte"... La rupture n'est pas définitive, l'amour est bien trop fort et j'ai d'ores et déjà signé pour des vacances 100% bretonnes l'été prochain. Mais, cette fois-ci, pour nos toutes petites vacances d'été, on voulait se donner une chance de voir de "vrais" rayons de soleil, de ceux qui réchauffent.

On s'est donc mis en quête d'une destination facilement accessible, assez proche, ensoleillée mais dépaysante et, surtout, propice au repos. Et puis, pour une fois, on  laisse le hasard choisir pour nous et on  décide d'attraper le premier vol qui part vers le Sud. Direction Trapani en Sicile. Au large de la ville, je découvre les îles Egadi, un petit archipel composé de Favignana, la plus grande des îles, Levanzo, la plus petite et Marettimo, la plus sauvage.

A propos de Marettimo, je trouve peu d'infos et uniquement quelques images mais ce que je découvre me plaît : un petit village de pêcheurs aux maisons aux volets bleus, des sentiers de randonnée et des criques à l'eau turquoise. C'est décidé, on ira passer nos vacances sur cette petite île sauvage et silencieuse. Arrivés à Trapani, Matteo, le chauffeur de notre taxi nous confirme ce que j'ai lu "Marettimo ? une petite île très tranquille ! ". ça tombe bien, c'est exactement ce qu'on est venu chercher !
L'image que j'ai devant les yeux dès la descente du bateau est conforme à ce que j'avais lu : un petit port de pêche, des maisons aux volets bleus et des ruelles qui semblent être un doux mélange d'Afrique du Nord et des Cyclades. On va être bien ici.


marettimo-port

Le premier jour : le déluge
Le premier réveil à Marettimo est..bruyant. L'orage gronde et dehors c'est le déluge : des trombes d'eau tombent pendant des heures sur l'île. J'ai donc quitté ma Bretagne à cause de la pluie mais si c'était moi finalement qui avait la poisse météorologique ? Ne dramatisons pas, on est venu pour se reposer alors je me plonge dans les 700 pages du Club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia et notre première journée s'écoule tranquillement. Le ciel se calme, la vie reprend dans les ruelles de Marettimo, il est temps de nettoyer, d'éponger et même d'écoper l'épicerie qui a pris l'eau. Demain il fera beau.


Le deuxième jour : le début de l'exploration
Le second matin est ensoleillé, d'un vrai soleil qui tape fort et qui annonce les températures caniculaires de la journée. On n'a qu'une envie  : partir à la découverte de cette île qui nous accueille pour quelques jours. On décide de suivre le sentier qui nous emmène vers le château de Punta Troia qui me fait penser à ma randonnée en Corse sur le sentier des douaniers vers les îles sanguinaires. Il fait chaud et ça grimpe mais la vue est tellement belle ! En face de nous, les deux autres îles de l'archipel des Egadi : Levanzo et Favignana. Marettimo a beaucoup à offrir, on prend le chemin du retour pour terminer la journée à l'ombre de la grande terrasse de notre appartement. Mon téléphone est éteint, au fond de mon sac, depuis 3 jours et je n'ai même pas envie de l'allumer. La déconnexion est en marche.

marettimo-punta-troia
marettimo-punta-troia
marettimo-punta-troia

Le troisième jour :  la découverte inattendue
Aujourd'hui, direction l'autre côté de l'île pour explorer, encore. On prend les maillots de bain dans le sac parce que des criques à l'eau turquoise c'est très bien mais si on pouvait s'y baigner, ce serait encore mieux. On n'est pas déçu, des petites criques, il y en a plusieurs à Marettimo. Mais on marche d'abord et la baignade sera la récompense au retour. Si la randonnée d'hier était belle, celle là est encore mieux. On grimpe sur un sentier au milieu des pins et, depuis la crête, on découvre une crique encore plus grande et encore plus belle que les précédentes. On reviendra demain.

On redescend, la plage nous attend. Sur les galets, des touristes bronzent, d'autres profitent de l'eau turquoise et limpide. Et puis soudain :
 "Tu vois la dame là-bas qui sort de l'eau ? Elle a l'air d'avoir un problème... "
"...oui, elle a une grosse plaque rouge sur le côté"
 "...."
 "Je t'ai pas dit mais hier, au port, j'ai vu une affiche pleine de photos de méduses"
"...."
"Viens, on s'approche de l'eau"
Et là, la stupéfaction : des dizaines de méduses de toutes les tailles évoluent  dans cette eau limpide et turquoise tant convoitée pour notre baignade. On est resté là un long moment, médusés par ce spectacle inattendu. Baignade il n'y aura pas.

marettimo
marettimo
marettimo


Le quatrième jour :  la vita è bella
Ce matin, on est bien décidé à trouver le chemin vers la crique idyllique repérée la veille.
"Il n'y aura peut-être pas de méduses de ce côté-là"
"......."
On part sans carte, l'île est petite, on trouvera facilement.. ou pas (quand on connaît nos sens de l'orientation respectifs, c'était un peu ambitieux).  On prend un mauvais chemin qui nous amène sur le site d'une ancienne villa romaine et on rebrousse chemin pour descendre, enfin, vers la crique vue hier. Mais le vent est beaucoup plus fort que la veille et la mer beaucoup plus agitée. Adieu l'eau limpide de la veille et adieu la baignade, encore une fois :/ Néanmoins, pas de regret, la balade est vraiment belle, Marettimo est un bonheur pour ceux qui aime randonner.

marettimo
marettimo

Comme tous les jours, on récupère de la balade par quelques heures de lecture sur la terrasse. En fin d'après-midi, les ruelles de Marettimo s'animent et les discussions reprennent là où on les avait laissées avant la sieste. C'est bientôt l'heure de l'aperitivo.
On s'installe à l'une des tables de ce tout petit bar, au bord de l'eau avec une vue imprenable sur la Punta Troia. Le soleil se couche, j'ai un verre de spritz à la main et la musique de jazz que diffuse le bar dans mes oreilles. On se croirait presque dans un film de Woody Allen, la vita è bella.

marettimo
marettimo
marettimo


Le cinquième jour  : le vent se lève
Pour la première fois, le réveil sonne à Marettimo. C'est déjà le jour du départ et nous devons quitter l'appartement à 10 heures. Marettimo est dans la brume aujourd'hui et le vent souffle, tiens ça me rappelle ma journée passée sur l'île de Sein. Un dernier cappuccino et on s'assoit pour admirer le spectacle avant de prendre le bateau. La vie sur les Egadi est soumise à la météo, encore plus sur Marettimo qui est la plus au large de l'archipel.

marettimo
marettimo

marettimo

Un dernier regard sur ce petit village et le bateau s'éloigne déjà. Arrivederci Marettimo, on rentre chez nous reposés et en pleine forme pour attaquer les derniers mois de l'année qui s'annoncent bien chargés. Dans nos valises, une résolution quand même : apprendre l'italien et revenir, encore et encore dans ce pays qu'on aime tant.

NB : Je crois bien que c'est le premier récit de vacances reposantes sur le blog, moi qui ai tant de mal à "ne rien faire". Et, c'est promis, je reviens très vite avec un autre billet avec de "vraies" infos pratiques sur Marettimo;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

36 commentaires:

  1. Mais que c'est beau, le hasard fait bien les choses, vous êtes bien tombés (enfin sauf pour le déluge et les méduses !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on a eu de la chance (pour le méduses, je n'en avais jamais vu autant...je n'aurai même pas mis un pied dans l'eau :/)

      Supprimer
  2. Superbe!! c'est l'idéal pour se reposer. Merci de nous faire rêver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, on s'est bien reposé, prêt à affronter la rentrée ;)

      Supprimer
  3. J'ai adoré cet article !! Il me donne envie de partir sur le champ. Tes photos sont magnifiques, j'adore les couleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup, ça me fait plaisir :) ça fait du bien de ne rien faire parfois !

      Supprimer
  4. Mais c'est tellement joli et tellement reposant.... je me défatigue en lisant ton article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'île est tellement paisible, on était bien là-bas :)

      Supprimer
  5. C'est tellement beau.. Tes photos sont incroyables ! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)) L'île est tellement jolie !

      Supprimer
  6. Cette île est idéale pour déconnecter! La couleur de l'eau donne tellement envie de piquer une tête. Les méduses auraient du se baigner plus loin et vous laisser se baigner en paix nan mais ooh!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça aura été la frustration des vacances : ne pas pouvoir se baigner..l'eau est tellement belle en plus ! Mais quand en quelques minutes, j'ai compté plus de 25 méduses dans l'eau, j'ai vite renoncé ;) brrrr..

      Supprimer
  7. Ca dépayse tout ça ! L'eau bleu, le ciel sans nuage.... On se croirait revenir en été :D

    RépondreSupprimer
  8. Waouh magnifiques photos. Les paysages me font penser au sud du Portugal, l'Algarve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Je ne connais pas du tout le Portugal mais je compte bien le découvrir un jour !

      Supprimer
  9. Je ne connaissais pas du tout mais c'est juste paradisiaque !
    Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Le hasard fait parfois bien les choses :)

      Supprimer
  10. Vacances reposantes mais dépaysantes, j'adore!!!! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça nous a fait beaucoup de bien ! ;)

      Supprimer
  11. Je ne sais pas si un jour j'arriverais à "ne rien faire" en vacances encore plus, mais ça donne envie de se poser dans cette petite île. J'espère que tu es bien reposée et prête à repartir en Bretagne malgré tout :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me disais que je n'y arriverai pas forcément non plus .. mais finalement, 5 petits jours passent vite. Oui, prête à repartir en Bretagne, je vais même y aller souvent l'année prochaine ;)

      Supprimer
  12. C'est superbe !
    Je ne connaissais pas du tout cet endroit... Belle découverte !
    Et dommage pour les méduses haha. Les aléas de la Méditerranée.......

    Pour ma part, ça aura été la Bretagne. Et la météo a été très clémente (parole de sudiste!)

    Xx
    Julie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la Bretagne je te crois ;) J'ai vraiment mal choisi mes moments pour y aller cet été (des heures et des heures de pluie...la déprime. .) Mais au moins il n'y a pas de méduse en Bretagne ah ah ;)

      Supprimer
  13. Merci Céline pour cette belle découverte !

    RépondreSupprimer
  14. Article très bien écrit, magnifiques photos... ça fait vraiment rêver, merci!
    Vous avez bien raison d'avoir profité d'un peu de farniente et de 'dolce vita'!
    Pour votre bonnne résolution d'y retourner et bien préparer vos prochains voyages, nous avons un guide assez complet de la Sicile: http://www.thethinkingtraveller.com/fr/thinksicily/guide-de-la-sicile.aspx
    A presto!

    RépondreSupprimer
  15. Je n'avais jamais entendu le nom de Marettimo avant de lire ton billet et j'ai l'impression de m'être reposée rien qu'en te lisant!
    Si seulement j'arrivais à déconnecter de cette façon lorsque je pars en vacances, je rêve d'une après-midi entière avec un livre et un transat!
    Bises et merci pour ce bel article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien :) C'est la première fois qu'on réussit à se déconnecter à ce point là. .peut être parce qu'on avait décidé dès le début de partir pour ne rien faire. Ça nous a fait beaucoup de bien, on recommencera je crois ;) bises et à bientôt!

      Supprimer
  16. Superbe endroit qui a l'air parfait pour une déconnexion totale!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était tellement reposant ! :) bises

      Supprimer